Ferdinand

Ferdinand Lecture dessinée à deux voix Lecture par Lucie Braud et Dominique Rateau, illustrée en live par Alfred. Ferdinand est une nouvelle de Lucie Braud, parue aux éditions In8, dans la collection Alter Ego dirigée par Claude Chambard.  Ferdinand, nous le connaissons tous. Les plus chanceux l’ont rencontré dans la vie, les autres dans leurs rêves. C’est lui qui nous encourage, qui nous apprend sans rien dire, qui nous accompagne sans que l’on ait besoin de mots. Lucie Braud raconte la vie de Ferdinand, un homme qui fut enfant, père, puis grand-père, à travers ses souvenirs ou ce qu’il en reste. Tel un album photo, elle juxtapose des instants qui bout à bout racontent l’histoire d’un lien entre deux êtres, une relation intense et pudique faite de silences et de regards. Dominique Rateau et Lucie Braud ont travaillé ensemble pendant plusieurs années. Lire à deux voix est l’illustration de leur passion partagée et de leur relation singulière. Elles réinterprètent le texte en alternant les rôles, offrant à Ferdinand une tonalité douce, inscrite dans le temps qui s’écoule et qui bâtit les êtres. Alfred, musicien et comédien depuis des années, s’embarque régulièrement dans des aventures théâtrales dessinées (Brigitte Fontaine et Areski – Yan Péchin – Hamid Ben Mahi – Le Glob Théâtre et la Compagnie Fracas). Pour Ferdinand, il prête l’élégance de son trait dans une fresque qu’il déroule au fil de la lecture. Durée (30′) Créée et jouée pour la première fois au Festival Regard 9 de Bordeaux.   dossier de...

L’avventura

L'Avventura concert dessiné Un hommage à la chanson populaire et au cinéma classique italiens, mis en musique par Mari Lanera (LDLF, Zero Branco) et Sol Hess (Sol Hess ans the Sympatik’s, Docteur Culotte, Sweat Like An Ape !), illustré en live par Laureline Mattiuissi (La Lionne, Glénat).   Originaire de Vénétie, Mari Lanera a découvert les chansons traditionnelles italiennes qui composent le répertoire de L’Avventura grâce à la chorale où chante sa grand-mère. La chef de ce chœur trévisan, Rosanna, s’est en effet livrée à un travail minutieux de musicologie en parcourant l’Italie afin d’enregistrer des chansons rares avant qu’elles ne disparaissent corps et âme avec leurs derniers interprètes, puis les a reprises à son compte avec ses chanteurs pour que cette tradition et ces mots perdurent. C’est à son tour que Mari Lanera puise aujourd’hui dans ce répertoire avec l’aide de Sol Hess. Ces chansons mélancoliques pétries de dialecte locale, ces témoignages d’espoir des paysans et des petites gens, moments de grâce d’un temps révolu sauvés des eaux, trouvent dès lors une nouvelle vie dans des versions électrifiées et parfaitement contemporaines. Durée (1h00) Premières représentations : Bédéthèque des auteurs aqutains et Festival Regard9 organisés par l’association 9-33, salon du livre de Bazas, médiathèque du Haillan, I.boat. dossier de presse Vous souhaitez recevoir plus d'informations ? Contactez-nous...

Où es-tu Britannicus ?

Où es-tu Britannicus ? concert de lecture dessinée Lecture par Romuald Giulivo de son roman Où es-tu Britannicus (L’École des Loisirs), illustrée en live par Laureline Mattiussi (La Lionne, Glénat),Mise en musique par Cyril Touzé, et en chansons par Sol Hess. Romuald Giulivo pratique des lectures musicales depuis une quinzaine d’années. Il a longtemps prêté sa voix à des auteurs classiques (Artaud, Kafka, Lautréamont…) pour des lieux éphémères ou la scène des Instants Chavirés à Montreuil. C’est en 2007, sur l’invitation de l’Escale du livre de Bordeaux, qu’il s’empare pour la première fois de ses propres textes, avec le secours des dessinateurs Jérôme d’Aviau et Anton qui illustrent alors à quatre mains l’univers sombre et réaliste de Là-bas (L’École des Loisirs). Laureline Mattiussi a déboulé dans le paysage de la bande dessinée avec L’île au poulailler, en imposant comme une évidence un personnage de femme libre et gourmande, une piratesse ivre de désirs et de combats. Elle vient de publier La Lionne, une plongée au coeur des bas-fonds de la Rome impériale, un récit plein de verve, de gouaille et de désir, entre la grande histoire et les secrets d’alcôve, où Sol Hess introduit au scénario un esprit féroce digne de Fellini. Laureline Mattiussi et Romuald Giulivo ont ainsi, chacun à leur manière, donné des relectures de l’Antiquité romaine, des visions modernes et décalées qu’ils font aujourd’hui se rencontrer, avec le soutien des guitares arrangées de Cyril Touzé et la mise en chanson de Sol Hess. Durée (1h10) Premières représentations : Escale du Livre de Bordeaux, festival Encres Vives de Provins. dossier de presse Vous souhaitez recevoir plus d'informations ? Contactez-nous...